#thegoodmoodclass !

La beauté des presse-papiers Saint Louis & Perrin Perrin

POSTED ON 05/06/2014

Très chers amis,

 

 On va parler aujourd’hui de beaux objets. De très beaux objets, ceux qui sont en fait des pièces d’art avant même d’avoir une fonction, qui en devient secondaire, mais qui tout de même sert de repère usuel, et financier 😉

Depuis toujours j’aime les belles choses, je pouvais passer des heures très jeune (15 ans)  déjà à faire les grands magasins ( toute la journée ) sans acheter quoi que ce soit, et ce, presque tous les jours! Et tout le monde me demandait mais qu’est ce que tu fais toute la journée fourrée aux Galeries Lafayette ou au Printemps comme ça? et je leur disais bah juste je regarde, y’a tellement de choses à voir c’est intéressant de voir de tout pour avoir une opinion, non? Et cette routine pouvait se répéter advitam eternam, je n’étais JAMAIS soulée. Le plaisir de découvrir, de voir de belles choses me rendaient tout simplement heureuse, c’était comme un jeu,  le but était de voir un max de choses pour de vrai que je voyais sur les magazines. What a life LOL!  Quand j’y pense maintenant je comprends mieux d’où viennent certains tocs 😉

Donc juste un petit aparté pour que vous compreniez ma passion des jolies choses en général. Mais avec l’âge, le critère savoir-faire est venu se rajouter à l’image, et c’est là que ça commence à être la m***** car qui dit beaux objets + savoir faire = $$$$$$ Mais tout est justifié, le savoir faire, surtout en France est unique, nous avons la chance d’avoir un patrimoine à ce niveau là exceptionnel, et je milite pour qu’il soit conservé, car on ne se rend vraiment pas compte de la chance que c’est d’avoir cet héritage, et le voir se perpétuer dans la tradition et qu’il continue à contribuer à l’économie ne donnerait il pas du sens à tout cet univers souvent mal compris ou interprété car non nécessaire?  Je pourrais vous parler des heures de notre devoir de création et d’Art, car c’est celui qui nous pousse à l’innovation, à la réflexion, à la nouveauté, c’est un moteur universel.

Il y a quelques semaines j’ai eu l’incroyable chance d’être invitée à un dîner de préesentation le lancement des 3 presse-papiers issus de la collaboration de la manufacture Saint Louis X Perrin Perrin, couple d’ artistes contemporains verriers , travaillant le verre à leur façon, résolument moderne. Un peu d’histoire : en 1767, près de deux siècles après sa création, le roi Louis XV confère par lettres patentes à la verrerie de Müntzthal le titre de « Verrerie royale de Saint-Louis ». Quinze ans plus tard, François de Beaufort y met au point la formule du cristal. Rebaptisée Cristallerie royale de Saint-Louis, la manufacture se consacre dès 1829 à la seule production du cristal et introduit notamment la notion du service de verres pour la table avec le célèbre modèle Trianon. Aujourd’hui la manufacture préserve son savoir faire sous la houlette du groupe Hermès, rien que ça 😉

On va passer l’épisode où j’hallucine d’être invitée à un tel évènement où sont conviées toutes les plumes des magazines , de la presse que je lis depuis mon adolescence . Tout va bien, je ne connais personne, je suis invitée dans une atelier / usine à Vitry ( ça , ça me parle ) où sont mis en scène les fameux presse-papiers ainsi qu’une magnifique table dressée de et bien entendu habillée par la maison pour l’occasion. Bref, normal quoi 🙂 Et c’est là que je m’aperçois que toutes ces années de magazines, de lèches vitrines invétérées, de stages et mes différents jobs n’ont pas servis à rien, grâce à eux, je sais de quoi je parle, et enfin je dirai même que je sais enfin avec qui en parler!

A l’heure ou le digital est devenu incontournable, je trouve paradoxalement le besoin de revenir aux choses plus physiques, concrètes, et notamment le papier, j’adore la texture, l’objet en général. Donc quoi de plus original pour cette collaboration que de faire des press-papiers, objet dont on peut toujours se demander de l’intérêt mais qui justement allié à l’Art en devient presqu’ un trophée. Il aura fallut  pour les Perrin & Perrin 4 ans de discussion, 2 années de travail de conception et d’essais avant d’obtenir ces 3 oeuvres : Mesa, Rift, Lapilli. Le verre n’est pas soufflé il est travaillé à même dans la matière, sans rentrer dans le détail c’est juste un travail de malade! Je trouve tout ce processus simplement fascinant, à cette époque où tout va trop vite, où on produit en masse pour diminuer les coûts, je ne peux que supporter ce type de d’ouvrage. Bravo et merci pour tout.

« La sphère de cristal abime, piege des images ressource de l’espris las, génératrice de chimères, n’a pas fini de tenter mystérieusement l’homme » Colette

Chaque pièce est éditée en 17 exemplaires, prix sur demande.

www.saint-louis.com

NB : voilà je suis rentrée chez moi, je sais que je ne pourrais absolument pas m’offrir ces press-papiers, mais l’idée d’en connaitre l’histoire est déjà un luxe en soit non?

Et vous qu’est que ça vous inspire tout cet univers?

Je vous embrasse fort,

A très vite,

Sophie

PS : oulaa j’avais pas remarqué le roman … faut bien que je me rattrape  ;p

1

Décor authentique comme j’aime, un VRAI atelier où les outils deviennent objets de décoration le temps d’une soirée

3

J’adore ce genre de contrastes, une table des plus élégantes qu’il soit dans un atelier au milieu de Vitry, j’adore 🙂

5

dans les bacs blancs, les « essais » qui n’auront pas étés retenus, perso j’en aurai bien gardé quelques uns pour la maison 🙂

6

8

9

La simplicité la plus pure pour la présentation des 3 gagnants : Mesa – Rift – Lapilli

10

 11

La perfection de l’art de la table

2

Un dîner tellement parfait où j’ai fait connaissance avec des journalistes qui sont de véritables archives du design!

12

4

Vous pouvez remarquer la coordination des couleurs , une cohérence parfait jusqu’au bout tenue par cette ligne directrice de black & white jusqu’à la vaisselle au macaron 🙂

output_I9NHEJ

Bravo aux Perrin & Perrin pour cette sublime collaboration et de nous avoir reçu dans leur atelier!

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Tumblr

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "La beauté des presse-papiers Saint Louis & Perrin Perrin"

avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Populaire
The Fashion Fraction
Invité

aww. the food looks so good, the table in general

http://www.thefashionfraction.com
http://www.thefashionfraction.com

Polina
Invité

Superbe reportage, de quoi donner des étoiles plein les yeux !

Charline
Invité

Quelle jolie table, tu devais être aux anges!

Des bisous Sophie xx

andara violette
Invité

Une jolie table, une superbe décoration ‘
Les presses papiers sont vraiment beaux et originaux.
Bises

paristempslibre
Invité

waou! sublime!!!!
xxx

jaivoulutester
Invité

sacrée expérience, je vais voir les presse-papiers autrement maintenant! merci d’être passée sur mon blog, tu es la bienvenue!
flo
jaivoulutester.over-blog.com

wpDiscuz