#thegoodmoodclass !

Joyeux Anniversaire chère Helene Rubinstein aka Madame Avant-Garde : 115 ans

POSTED ON 08/11/2017

 

 

Hello les amis,

 

Comment allez vous? Ce mois ci va être un mois assez important car il sera celui de l’évolution de toute mon activité globale, celle de la Goodmoodclass et toute la team par la même occasion, d’un anniversaire de blog, à une aventure entre potes/famille, on est … en train de se professionnaliser! mais toujours avec la même énergie et envie de partager ce truc ! Je vous avoue, je sens une dynamique générale qui me plait, on sent que c’est la fin de plein de choses, et le début d’autres, comme celle d’un cycle, et j’aime le fait de savoir que l’on peut participer activement au changement y’ a qu’en y mettant la main à la pâte que les choses bougeront ;p

Il y a quelques semaines j’ai eu la chance d’être invitée par la marque Helena Rubinstein pour un petit voyage express à Vienne à l’occasion de l’inauguration de l’exposition dédiée à Helena Rubinstein qui célèbre les 115 ans de la marque crée par cette femme icône du monde le beauté tellement en avance sur son temps.

Le sublime hôtel Park Hyatt de Vienne où nous étions logés était à l’époque une banque.

 

Pour la petite anecdote, comme vous le savez, j’ai une passion pour la beauté et les cosmétiques depuis toujours, mais l’expérience qui m’aura d’autant plus marque c’est mon stage au sein d’une agence de packaging dédiée aux cosmétiques et au luxe à l’age de 21 ans où j’ai rencontré mon meilleur ami Romain. Et Figurez vous que un de mes premiers projets en tant que stagiaire de directrice de clientèle était le brief de la fameuse crème Prodigy de Helena Rubinstein!  Je m’était donc documenté sur la vie de cette femme d’exception qui avait semble t il battit un empire en partant de rien. J’ai donc découvert l’incroyable destin et volonté d’une jeune femme qui non seulement était à l’encontre de tous les codes de son époque, car il faut rappeler qu’elle est née à Cracovie d’une famille juive pauvre en 1870, donc autant vous dire que rien ne la prédestinait à être une des femmes les plus fortunées des Etats Unis! J’adore ce genre d’histoire, je suis fascinée par toutes ces femmes qui ont marqué notre époque, surtout dans le monde de la mode et la beauté : coco Chanel, Estee Lauder, Elisabeth Arden … des noms d’etuis de rouge à lèvres ou de tubes de crèmes pour certains, mais des pionnières de l’industrie de la cosmetique et beauté, et Helena est avant tout la première et tout ce qu’elle a inventé à l’époque figure encore aujourd’hui dans nos gestes ou routines quotidiennes.

Ce que je savais / me rappelais de l’histoire de Helena Rubinstein : née d’une famille pauvre de 8 filles, ses parents veulent la marier à un riche veuf, mais elle s’enfuit et trouve refuge à Vienne chez une tante, de là elle décide de partir en Australie où elle habite chez un vieil oncle qui la fait travailler dans son épicerie. Déjà rien que cette démarche d’émancipation et de courage pour l’époque forcent le respect. Lors de ce long voyage en bateau pour l’australie, la mère de Helena lui remet 12 pots de crèmes qu’elle a fait confectionné par un ami pharmacien de la famille afin qu’elle entretienne une peau fraiche malgré le voyage. A l’épicerie de son oncle tout le monde remarque la belle peau saine et incroyable de Helena, elle essaye alors de reproduire la recette de cette fameuse crème et ainsi démarre la commercialisation de ses fameuses crèmes. Et c’est ainsi que la légende démarra. Je vous invite à lire sa page wiki ici je trouve cela tellement inspirant de lire et comprendre le parcours de ce genre de femmes. Qu’est ce qui a un moment leur ai passé / arrivé pour qu’elles fassent de tels choix? quels étaient les circonstance et les conditions, surtout à l’époque?

Donc en arrivant à Vienne c’est à peu près tout ce que je savais. Mais lors de cette incroyable exposition qui regroupe plus de 6000 archives comprenant coupures de presses, produits de l’époque, biens appartenant à Helene Rubinstein, je suis restée littéralement abasourdie par l’ingéniosité , et la modernité de cette femme qui aura marque la l’histoire de la beauté mais de la femme de manière générale!

 

Le musée du judaisme de Vienne où vous trouverez l’exposition

 

 

 

Ce que l’on peut retenir de la femme qu’était Helena Rubinstein :

– 1ere self made woman ( née en 1872 )

– en 1902 elle crée le premier institut de beauté au monde à Melbourne

– en 1905 elle decide de retourner en Europe afin de se rapprocher de scientifique afin de parfaire sa quête cosmétique, elle y ouvre à Londre son premier institut à Londres, et en 1908 sa clinique de beauté à Paris et de là elle ne cesse de créer des innovations :  elle crée le premier soin à l’électricité (1907), la première classification par types de peau (1910), le premier masque aux hormones (1934), le premier mascara waterproof (1939), le premier soin anti-âge (1956), le premier mascara
automatique (1958), et bien d’autres… Autant de soins soumis à des tests scientifiques, pratique
inédite à l’époque.

  • Elle était cosmopolite vivait entre Paris – Londres – NYC – Tel Aviv

=> elle a crée le marketing, la publicité mêlant à la fois l’audace à la recherche technique innovante de ses soins, et bâtit un empire familial en y employant toutes ses soeurs et autres membres de sa famille.

Autant vous dire que découvrir cette exposition au moment même où je suis en train de démarrer une nouvelle carrière d’entrepreneuse, c’est un peu comme si l’univers m’avait fait un clin d’oeil en me disant : t’as vu tout ce qu’on peut faire en partant de RIEN 😉

Voilà, j’espère que cette petite présentation vous aura insufflé l’énergie créatrice et ambitieuse que Helena Rubinstein a su développer au cours de ces nombreuses années! Bravo à elle, et longue vie à cette marque dotée d’un patrimoine exceptionnel.

NB : Pour info, la marque appartenant à L’Oreal n’est plus distribuée en France, uniquement online, on la retrouve surtout , l’étranger, connue pour l’efficacité de ses soins anti-âge ( +40 ans ) et reconstruction post chirurgicales, et ses mascaras, dont le long lash mascara qui a gardé exactement la même forme qu’à sa création , une longue tige en métal en guise de brosse, qui allonge et recourbe les cils comme jamais ( et moi je n’ai pas de cils et hyper durs à recourber!) qui surtout a été le tout premier mascara automatique au monde, cad la forme que l’on connait avec une brosse qui sort d’un tube, auparavant le mascara cake s’appliquait comme le far à paupière avec une mini brosse et une palette.

©Helena Rubinstein

Imaginez que ce geste a été inventé par cette femme visionnaire hors de son temps, et aujourd’hui on refait exactement le même geste, même mouvement, depuis aucune innovation n’a transformé le mascara de sa forme de l’époque, hormis la technicité de la brosse . Je trouve ça juste dingue!

Une femme d’un courage extra-ordinaire, qui aura travaillé toute sa vie jusqu’à la mort. Bravo et merci Helena Rubinstein pour cette leçon de vie <3

L’exposition dédiée à Helena Rubinstein a été inaugurée le 17 octobre 2017 à Vienne au musée du Judaisme et y sera jusqu’en mai 2018, si vous cherchez des idées de weekend Vienne est super joli on dirait un décor de film ancien, sinon vous pouvez toujours retrouver toute son histoire dans ce très beau livre édité spécialement à l’occasion des 115 ans « Madame Avant-Garde ».

 

Voilà, j’espère que cela vous donnera des ailes où l’envie de faire toujours plus de choses 🙂 Décidément on aura jamais autant parlé de l’empowerment de la femme, et c’est tant mieux!

Je vous embrasse

A très vite,

Sophie

*article réalisé en partenariat avec Helena Rubinstein

 

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Tumblr

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
wpDiscuz