#thegoodmoodclass !

L’osteopathie pour les nuls… et nous!

POSTED ON 18/02/2016

Hello les amis,

Comme vous savez j’accorde pas mal d’importance à tout ce qui concerne le bien être, conditionnement physique, métabolisme, car le corps n’est que le reflet de notre esprit 🙂 Donc si on constate qu’il y a un petit désagrément, il faut le soigner, le régler le plus vite possible avant qu’il ne s’installe et ainsi compromette la guérison.

Je vous en dirai plus bientôt à ce sujet car je me documente beaucoup sur la metaphysique, c’est incroyable la corrélation du mal et sa signification ( ex : mal au dos => en avoir plein le dos, charge trop lourd à supporter, le foie => la colère etc…) Donc ceci sera l’objet d’un autre sujet!

Je vous parlais d’ailleurs  ICI  de ces jeunes gens qui nous font du bien. Et voilà je vous parle aujourd’hui d’un nouveau jeune homme que j’ai rencontré il n’y a pas longtemps par le biais d’un de mes collegues de QWANT ( coucou Pierre ) , qui savait sans même me voir que je m’intéressais plus ou moins à ce genre de choses, m’ a recommandé d’aller voir son frère! Ma légendaire curiosité me fait donc pousser la porte de cette jolie devanture bleue ciel du 13eme  => pas de hasard que le cabinet se trouve dans le même arrondissement que chez nous!

Je me fais tres régulièrement masser par mon masseur chinois, je suis une adepte du TUI NA méthode chinoise pratiquée au LANQI , dès que je peux je retrouve mon ami Thibault de Physioski qui monte à Paris une fois de temps en temps , et je teste régulière de nouvelles technique comme recemment le Rolfing, la psychologie perceptive. OUI on va y aller doucement avant que je vous emmène aussi loin!

Donc RDV avec Jean -Jaques Vignaux pour en savoir plus sur l’osteopathie, et peut être qu’il m’aide à résoudre mon petit problème de nerf sciatique.

Avant toute manipulation, JJ me demande un tas de questions afin d’en savoir plus sur mon etat. Il s’agit d’un veritable diagnostique afin de savoir où on en est avant qu’il ne traite les maux. Ensuite place à la pratique, je connais un peu, je ne suis pas impressionnée par les bruits car je me fais déjà régulièrement craquer les os, mais si vous n’avez pas l’habitude, il faut se laisser faire!

=> resultat des courses j’ai tres bien dormi, mais pour l’instant j’ai toujours ce petit soucis de nerf sciatique, car je pense que cela se fait en plusieurs temps. Mais ce qui est interessant c’est qu’après la manipulation, et m’avoir énuméré tous mes petits maux quotidien, JJ en vient à me dire que tout est lié à …. ma respiration, et il me recommande un régime alcalin, soit moins riche et plus équilibre ( et pourtant …! )  Voilà, on en revient toujours à la même chose au final, c’est exactement ce que m’avait dit Dr Thi Quy ( medecin qui règle les energies, et scanne l’inconscient , si si je vous assure ) . Bref, maintenant que j’ai doublement identifié le problème , à moi de le résoudre!

 

 

 

ss

aa

ll

Comme les choses n’arrivent pas par hasard, j’en ai profité pour poser quelques questions à Jean Jacques Vignaux car il s’avère qu’il vient de co-écrire avec d’autres confrères L’osteopathie pour les nuls! dont le lancement est aujourd’hui!

a

Peux tu te présenter en quelques mots?

En bon ostéopathe, je suis un peu touche à tout, ostéopathe, enseignant, auteur et grand curieux dans
l’âme ! Si je pouvais vivre ma vie à me former et transmettre, j’en serai heureux ! Déjà un grand pas,
l’écriture de Ostéopathie pour les Nuls, avec mes amis et mon partenaire de route, Eytan Beckmann.

L’osteo c’est pour qui?

L’ostéopathie s’adresse à bien des personnes et bien des maux ! En règle générale, on s’accorde à dire
que l’ostéopathie traite l’ensemble des désordres fonctionnels de l’organisme. Les désordres fonctionnels
sont une classe de symptômes sub-pathologiques, c’est-à-dire, ce sont les symptômes qui ne sont pas
rattachés directement à une pathologie mais peuvent progressivement y conduire. Par exemple, avant
d’avoir une tendinopathie (atteinte d’un tendon) de l’épaule, on peut déjà ressentir des douleurs, ou des
gènes, des craquements, des difficultés à mobiliser le bras. On peut faire du tennis 4 fois par semaines,
manger gras et riche sans retenue, avoir des antécédents médicaux sur l’épaule. Tout ça réunit représente
des aspects fonctionnels de la survenue d’une future atteinte pathologique du tendon.
De la femme enceinte, aux sportifs, des nourrissons aux personnes du troisième âge, du cadre travaillant
dans un bureau à l’ouvrier qui travaille dans un chantier, les personnes pouvant être prises en charge par
l’ostéopathie sont nombreuses ! S’il existe des signes fonctionnels et des conditions de vie qui les
favorisent, il est bon de faire du préventif et du curatif avant l’apparition d’atteintes plus graves jusqu’à la
pathologie. L’ostéopathie s’adresse à toute personne sensible à son corps avant même qu’une atteinte
pathologique très douloureuse éveille son introspection corporelle ! L’ostéopathe officie en tant que
thérapeute, conseiller et médiateur de santé, informateur sur des solutions pour préserver sa santé, mais
aussi comme médiateur de l’information que l’on a de son propre corps !
Comme dans beaucoup de thérapies de soin, des ostéopathes choisissent aussi de se tourner vers le
monde animal et deviennent ostéopathes équins, canins etc.

Qu’est ce que l’on traite en général chez l’osteo? quels types de maux se traitent le mieux?

Il y a les atteintes dites musculo-squelettiques et les atteintes qui ne le sont pas ! Les douleurs ou troubles
musculo-squelettiques sont très bien traités par l’action ostéopathique. En règle, ce sont des douleurs
mécaniques survenant du côté des articulations qui sont fortement mobilisées dans le quotidien ! Les
lombaires, les cervicales, les hanches, les épaules, coudes et genoux mains et chevilles ! Elles
apparaissent lorsque l’articulation en question est fortement ou mal sollicitée au cours de la journée par
exemple ou lors d’une activité sportive.
D’autres douleurs ou troubles sont davantage reliés au système nerveux végétatif, autonome ou encore
inconscient ! C’est grâce à ce système que nos processus mentaux, digestifs, cardio-pulmonaire et autres
processus circadiens (au cours d’une journée) sont possibles ! Quelle chance, nous n’avons pas à les
orchestrer, si ce serait un bazar intellectuel ! Par ailleurs, ils sont sensibles à tout ce qui se passe dans
notre environnement et peuvent conduire à des troubles. Ils actionnent des réflexes bien connus, de
psycho-somatique, somato-psychique, viscéro-somatique ou encore somato-viscéral ! Il s’agit en d’autres
termes de la relation entre la psyché et le corps, les viscères et le corps et leurs inverses ! Ces réflexes
donnent de la valeur à toute une symbolique du corps : « J’en ai plein le dos ! », bref je n’ai pas besoin de
m’expliquer ! La compréhension de tous ces mécanismes est tellement complexe, que nous préférons
prendre des raccourcis intellectuels. Il existe bien entendu des relations entre le psychique et le somatique
que l’on peut interpréter davantage physiologiquement !
Voilà les troubles les mieux traiter en ostéopathique, tant l’identification des terrains favorisants est
essentielle pour aborder le corps ! Les résultats peuvent être surprenant que ce soit pour : des migraines,
des maux de tête, des troubles digestifs, des maux sur l’appareil locomoteur ou du préventif sur l’ensemble
des activités neurovégétatives comme la grossesse, le retour veineux, les flux hormonaux ! Bref le champ
est large et en dehors des critères médicaux d’urgence, les bénéfices peuvent être nombreux !

La différence avec un kiné ou un Chiropracteur?

Avant d’exposer rapidement les différences avec les kinés et les chiros, je dirai que la particularité de
l’ostéopathe est son sens de la globalité ! Le « touche à tout » de la thérapie manuelle ! Son approche est
d’incorporer le plus possible d’éléments de vie possibles qui concourraient à l’éveil d’un trouble quel qu’il
soit ! Cette particularité est avant tout philosophique et s’articule autour de trois principes : globalité (l’être
dans son ensemble depuis tout temps), structure-fonction (chaque structure du corps possède une fonction
et la structure/ fonction est intimement lié. Chaque couple structure-fonction est en relation tous les autres
de l’organisme, ce qui rejoint l’idée de globalité) et homéostasie (il s’agit de la capacité d’auto-guérison de
l’organisme, qui ne faut pas oublier sur bien des points).

La chiropraxie et la kinésithérapie ont vocation à traiter essentiellement des troubles musculo-squelettiques
locaux sans directement les intégrer dans un schéma global de l’individu ! Ces deux professions sont
essentielles dans le système de soin et ce même aux côtés de l’ostéopathie. Elles sont reliées par une
approche manuelle et devraient en profiter pour davantage se serrer la main ! Sans faire de mauvaises
publicités à ces deux professions, l’essentiel de leurs thérapeutes sont dotés de bons sens et considèrent
bien entendu leurs patients !

Par ailleurs, la kinésithérapie intervient davantage dans un processus de rééducation sous prescription
médicale et est intégrée au régime de sécurité sociale, ce qui n’est pas le cas de la chiropraxie et de
l’ostéopathie.

 Y a t il un age pour commencer l’osteo?

Globalement dès le plus jeune âge, il est indiqué d’avoir un ostéopathe affilié ! Ce dernier peut vous donner
des indications pour suivre intelligent la croissance d’un enfant et ce pour, qu’à l’âge adulte, il y est le moins
de pépins possibles ! La scoliose, le dos en « S » vient souvent de loin ! La croissance rachidienne se
réalise en grand partie lorsque le bébé se met sur ses deux jambes ! C’est un exemple parmi d’autres !

En général on conseille les parents d’emmener voir l’osteo juste après la naissance d’un bébé, quels
sont les raisons et bien faits?

Oui c’est en règle générale ce qui est fait ! Tout d’abord, il y a un côté haptonomique dans la consultation
ostéopathique, l’ostéopathe participe à la consolidation d’une relation à 3 ! Il apporte conseils et réconfort
aux nouvelles familles ! D’un point de vue un peu plus pragmatique, les contraintes s’exerçant sur le bébé
et la femme lors de l’accouchement et dès fois même antérieur à cela, peuvent conduire à des indications à
consulter un ostéopathe. Il s’agit, pour le bébé, d’un mécanisme de compression maintenue sur la tête puis
le cou du bébé. Essayez pour voir en plaçant vos mains sur votre tête et en appuyant, ce n’est pas tout à
fait agréable ! Chez le bébé ça l’est d’autant moins qu’il est encore tout immature de son système musculo-
articulaire et en particulier dans la région du cou. Lors de l’accouchement les muscles peuvent ainsi se
contracter, les articulations de la base du crâne peuvent être limitées dans leurs amplitudes conduisant en
premier lieu à des malpositions de la tête du bébé lorsqu’il dort, et plus à distance, conduire à des
malformations du crâne. Rassurez-vous la plupart du temps ces malformations évoluent positivement, dans
le cas contraire il est indiqué d’en parler à son pédiatre, il reste intéressant de réaliser une consultation de
prévention en ostéopathique malgré tout !

Quid du remboursement des soins avec la sécurité sociale / mutuelle?

Les remboursements des séances d’ostéopathie s’effectuent via certaines mutuelles actuellement. Il faut,
bien entendu, se renseigner auprès de sa mutuelle avant de prendre rendez-vous pour connaitre le
montant pris en charge. Ce dernier peut être très variable, d’un pourcentage à une consultation ou même
plusieurs dans une année !

Nous espérons une évolution des moyens de remboursement dans le futur ! Déjà depuis peu, l’ostéopathe
a vu sa formation consolidée et uniformisée, sa pratique plus anciennement, nous sommes sur la bonne
voie ! Toute profession dans le domaine de santé doit passer par une phase d’incorporation et
d’acceptation !

Un conseil pour éviter les maux que tu traites en général?

Oui je dirai 3 conseils principaux : Etirez-vous, articulez-vous et respirez bien avec votre abdomen ! Après
les méthodes sont nombreux, très très très nombreuses ! Les postures statiques et le ventre que l’on rentre
ne sont jamais de bon augure pour la santé ! Même si en société elles en jettent ! Le corps a besoin de
bouger et de laisser circuler tout ce qu’il doit circuler à l’intérieur de lui ! Pas de secret, si ce n’est d’allier
son esprit avec son corps, en comprenant son corps ! On comprend son corps en le sollicitant !
Après bien entendu, il est bon d’avoir une alimentation variée et équilibrée, une activité physique adaptée et
un sommeil confortable dans le temps et dans sa qualité !

L’alimentation doit être équilibrée et variée pas seulement dans ses couleurs et quantité, mais aussi dans
les apports que vont avoir chaque aliment. Quelques clés, les omégas 3 sont bons mais les omégas 6 ne
doivent pas être arrêtés, le cholestérol n’est pas mauvais, c’est un de ses transporteurs qui n’est pas bon,
le LDL, le gluten ne doit être arrêté qu’en cas d’intolérance avérée avec des signes digestifs manifestes ! Il
est bon de reconnaitre les aliments qui se digèrent plus ou moins bien pour adapter les quantités ! Il est
bon, aussi, d’incorporer des aliments dits alcalins !

Pour ce qui est du sport, il doit être progressif, bien réalisé, régulier, un maximum accompagné et lors d’une
activité nécessitant du matériel vous devez obtenir du bon matériel !

Un grand merci à Jean Jaques Vignaux pour son temps et ces réponses très complètes qui nous permettent d’en savoir plus sur cette pratique, et … sur nous! J’espère que ça vous a plu autant que moi j’adore en savoir plus, et essayer de comprendre comment fonctionne notre corps , car au final tout est très logique, c’est souvent que du bon sens.

Plus d’infos www.osteoparis13.com 14 rue Vulpian 75013 Paris  – 01 47 07 02 87

je vous embrasse,

Sophie

osteo

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Tumblr

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "L’osteopathie pour les nuls… et nous!"

avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Populaire
Polina
Invité

J’ai testé une séance au mois de décembre… qui avait eu un effet immédiat !

Sonia
Invité

Merci Sophie ! Tout est tellement lié. On le sait ou on fait semblant de ne pas le savoir. Et parfois on attend trop longtemps avant de se soigner. En ce moment (que dis-je depuis huit ans), je pousse mon mec à consulter un ostéopathe pour ses dents qui grincent la nuit et sa possible apnée du sommeil. A priori c’est une résolution 2016… Le 31/12 je te dirai si elle n’était que théorie ;-).

Koalatagada
Invité

Coucou , je te recommande ces deux livres qui devraient te parler : les quatre accords tolteques et le dictionnaire des malaises et maladies ( la cause psychique sur le mal physique )

wpDiscuz