#thegoodmoodclass !

YVES SAINT LAURENT : UNE LEGENDE -sophie trem

POSTED ON 24/01/2014

Chers amis,

Tous les jours passent, une fashion week après l’autre comme si on jouait à saute mouton… mais si le temps passe si vite, c’est que ça doit bien se passer?

Comme je vous l’avais dit, l’année sera forte, riche, et pleine de belles choses, car le nouvel an chinois approchant également à grands pas ( et plusieurs posts que je vous prepare à ce sujet) , l’année du Cheval de bois, apporte la force, le courage, la realisation, rien que ça!

Donc aujourd’hui je voulais juste partager un petit moment perso avec vous apres avoir vu le sublime film YVES SAINT LAURENT de Jalil Lespert, où je salue non seulement le jeu incroyable des acteurs ( Pierre Niney aka Ysl et  Guillaume Gallienne en Pierre Berge) mais la precision du travail d’archives, la deco, le stylisme, les details… qui nous permet de replonger ( ou juste decouvrir, à cette epoque je n’étais pas née) dans une époque improbable, propice aux debuts de tous ces grands qui ont fait la mode de ce siècle, ce qu’elle est aujourd’hui, ce qu’elle fut, et forcément ce qu’elle sera. Merci pour cette pièce d’archive historique.

Yves Saint Laurent, fut, est, restera une icône. Son âge d’or restera la période qui suivit ses débuts, car apres la couture, il transforme le la silhouette de la femme, empreinte des éléments du vestiaire masculin, s’inspire des couleurs de ses voyages en mediterrannée et mélange l’art à la mode. Pour moi c’est ce qu’il a apporté à la mode. Comme Gainsbourg, ses dernieres années ne sont pas les meilleures car usé par tous les artifices, la créativité s’en ressent. Mais ce qu’il a fait restera à jamais, aura inspiré des milliers de créateurs, et influencé la mode dans le monde entier. Et aujourd’hui Saint Laurent sans Yves, et bien, c’est différent, c’est Hedi Slimane, une vision, une approche, moderne, concise, et clairement rock. Hedi a eu raison de retirer le Yves, car la maison, la creation , les valeurs persistent, mais sans Yves. Donc pourquoi pas? Il y a 2 ans, mon amie Sofia Tchkonia interviewait Pierre Bergé pour des revues de mode du caucase, et j’ai eu la chance d’y participer et rencontrer cet homme « extra »- ordinaire. Il nous a raconté son histoire, son parcours, Yves, leurs reves, avec une simplicité et une authenticité incroyable, surement une des rencontres qui m’aura le plus marquée. Il nous faisait également part de son enthousiasme quant à l’arrivée de Hedi Slimane, qui allait apporter un nouveau souffle à la maison, et le temps prouve qu’il a eut raison. Après polémiques, consternations, débats, je n’ai jamais vu autant de gens porter du Saint Laurent.

Donc ce film, je ne pouvais que l’aimer, car apres avoir entendu Pierre Bergé, Betty Cattroux nous conter leurs histoires personnelles, visualiser tout cela sur ecran était tout ce qu’il manquait à ma curiosité et quête infinie de l’esthétique?

Apres mon rapport de la mode est peut etre un peu different, j’aurai aimé rencontrer YSL dans les années 70, j’aime voir la naissance, le début des talents, être à leurs coté quand ils sont « en train de », et pas une fois qu’ils sont acclamés, adulés par la presse et tout ce que le pouvoir de prescription représente. J’aime le libre arbitre, la nouveauté, les gens qui ont une univers brut et précis. On en re parle bientot?

je vous embrasse fooooooort du haut de mes talons de 10cm ( Anne Demeulemeester 😉

Sophie

 

1

 

 

Yves Saint Laurent – Naissance d’une Légende, Editions de la Martinière – Photos Pierre Boulat, intro Laurence Benaim

 

 

2

 

3

J’adore ces images

 4 copie

pb

Pierre Bergé par mon très cher ami realisateur ©Stephane Carcopino

so pb

Mon amie Sofia Tchkonia interviewant Pierre Bergé #soproudofher – Juillet 12

sofia

Sofia tres happy d’être dans ce bureau mythique 😉soo

Sofia & Moi- enceinte je precise –  (comme des dingues dans ce bureau après une interview transcendante)

PS : CE SOIR Sofia présente ART GEORGIA, une sélection d’artistes contemporains, mode, design & art, si vous souhaitez venir n’hésitez pas à me contacter!

Un grand Merci à Pierre Bergé, Sofia Tchkonia, Stephane Carcopino et Eric Kervern avec qui j’ai partagé un moment d’exception!

——————————–

Dear Friends,

All the days pass, a fashion week after the other as if they were playing leapfrog … but if time passes so quickly means its all right, no ?

As I had said , the year will be strong , rich, and full of beautiful things, because the Chinese New Year also fast approaching (several posts about it coming soon ), the year of the wooden Horse , brings strength , courage, achievement , no less!

So today I just wanted to share a little personal time with you after seeing the amazing movie  YVES SAINT LAURENT of Lespert where I salute not only the incredible actors ( aka Pierre Niney and Guillaume Gallienne Ysl Pierre Berge ) but the accuracy of the archive work, deco, styling, details … which allows us to plunge (or just discover at that time I was not born ) in an unlikely time, enabling the beginnings of all the greats who made ​​the fashion of this century, it is today , what it was , and inevitably it will . Thank you for this historical archive room.

Yves Saint Laurent , was, is and will remain an icon. Its golden age remain the period after its inception, because after sewing, it transforms the silhouette of the woman, borrowing elements of the masculin wardrobe, being inspired by the colors of its travel in mediterrannen countries and mixes of  art and fashion. For me this is what he brought to fashion. As Gainsbourg, his last years were not the best as worn by every artifice , creativity suffered. But what he did will forever  inspire thousands of designers and influenced fashion worldwide . And now without Saint Laurent without Yves , well, it’s different, it’s Hedi Slimane, vision, approach , modern, concise , and clear rock  ,and maybe he was right to start by taking out the Yves from the name, cause the house, creativity, values are still, but without HIM. So why not? There are 2 years old, my friend Sofia Tchkonia interviewed Pierre Bergé for fashion magazines Caucasian , and I had the chance to participate and meet this « extra » – ordinary man. He told us his story , his career , Yves, their dreams , with a unique simplicity and authenticity  probably one of the meetings that I have the most pronounced. It was also shared his excitement about the arrival of Hedi Slimane, who would bring new life to the house, and time proves that he was right . After controversy , consternation , debates, I have never seen so many people wearing Saint Laurent .

So this film, I could not help but love it, because after hearing Pierre Bergé , Betty Cattroux telling their personal stories ,to  see it all on screen was all that was missing in my infinite curiosity and quest for aesthetics?

After my report of the mode may be a little different, I have enjoyed meeting YSL in the 70s , I like to see the birth, early talents, be at their side when they are  » being  » and not once they are acclaimed , adored by the press and all that power is prescription . I love the freedom, novelty, singularity people who have a gross and precise universe and  people who have a different mind, people who want to bring something new,  shall we re talk about that soon ?

Huge kisses from my 10cm high heels ( Ann Demeulemeester indeed 😉

Sophie

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Tumblr

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "YVES SAINT LAURENT : UNE LEGENDE -sophie trem"

avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Populaire
JB
Invité

Quelle chance inouïe de rencontrer cet homme là, tu m’impressionne de plus en plus 🙂

Jenychooz
Invité

Wow cet article est plein d’émotion, quelle chance tu as eu de rencontrer cet homme, la discussion devait être passionnante.
Biz Jeny

http://www.jenychooz.lautre.net

Olga Vladimir
Invité

Hello Sophie, any idea when the next ART GEORGIA is taking place in Paris? I would love to receive an accreditation. Many thanks in advance 😉

wpDiscuz