#thegoodmoodclass !

Les mains de Mamie : un beau projet entrepreneurial et solidaire

POSTED ON 21/01/2020

Comme certains d’entre vous le savez déjà, tout le long de l’année 2019 j’ai eu la chance d’être ambassadrice pour le projet Les Elles by Contrex qui permet et aide les femmes qui sèment des graines d’idées à les transformer en entreprise, ce qui m’a permis de découvrir moi même dès tas de profils, parcours et histoires différentes et c’est toujours super grisant et motivant de voir d’autres personnes se lancer!

La question de l’entrepreneuriat au féminin fascine et fait beaucoup parler en ce moment car nous sommes toutes de plus en plus nombreuses à réfléchir sur le sens de notre vie, le pourquoi du comment et surtout tout simplement parce que le monde change, et nous devons tout simplement l’accompagner.

Et je vous avoue que de voir tant de jolis projets se réaliser alors que je suis moi « toute jeune » entrepreneuse ( pas en âge on est d’accord hein ;p) c’est super rassurant!

Voici un joli projet que je voulais vous présenter, car je trouve que dans notre société on ne laisse pas assez de place aux personnes du troisième âge alors qu’ils sont de plus en plus nombreux mais surtout avec les progrès de la medecine de façon générale, beaucoup d’entre elles sont encore en forme très longtemps et désirent rester occupées ou être utiles. Chez nous je le vois notamment avec mon beau père qui se retrouve avec un emploi du temps social plus chargé que lorsqu’il travaillait!

Afin d’en savoir plus sur ce projet Les Mains de Mamie, dont le titre me plait beaucoup car j’aime quand les choses sont claires et simples j’ai interviewé sa fondatrice.

E-interview avec Aurélie de Barros fondatrice de Les Mains de Mamie, et lauréate des Elles By Contrex :


– peux tu te présenter en quelques mots ? 
Je suis Aurélie De Barros, j’ai 30 ans et j’ai fondé la marque Les Mains de Mamie il y a 1 an.En bref, c’est une équipe de femmes de 30 à 79 ans (= le Mamie Gang), qui s’est donné pour mission de rassembler les générations de femmes grâce aux savoir-faire de nos aînées à travers une collection de tricot & broderie fait-main, et des workshop DIY modernes et funs !  

Processed with VSCO with s2 preset

– comment et quand as tu eu l’idée de ce projet ? L’élément fondateur de ce projet a été ma propre grand-mère paternelle Laolinda !Après avoir obtenu mes diplômes dans la communication, j’ai travaillé dans différentes structures (agence, annonceurs, freelance…) et en 2017 grosse remise en question sur le sens de mon travail et de mon utilité dans la société. Étant à mon compte à ce moment-là, j’avais décidé de me remettre à coudre, passion transmise par ma grand-mère qui était couturière pour les finitions des tailleurs à l’époque. Ma grand-mère c’est une femme coquette, pleine de caractère, de courage et d’humour que j’ai toujours admirée et dont je suis très proche. Elle me racontait souvent son histoire en tant qu’émigré portugaise, sa nouvelle vie arrivée en France et ses anecdotes sur mon père. Elle m’a transmis ces recettes de cuisine, et j’ai toujours gardé le souvenir d’elle quand j’étais petite qui faisait sa couture sur sa belle machine Singer.
Un jour, en 2017, mes parents m’ont annoncé que ma Mamie avait été a été diagnostiquée atteinte de la maladie d’Alzheimer. Ça é été bouleversant et m’a fait prendre conscience de l’importance de la transmission. Un élément clé de notre société et pourtant complètement délaissé puisque j’observais d’un côté nos aînées, de plus en plus isolées au fil de l’âge et des jeunes filles de l’autre côté de plus en plus désireuses de se remettre à la couture, tricot, à la broderie notamment grâce aux réseaux sociaux. Pourquoi ces deux générations, qui se ressemblent finalement plus qu’elles ne le penses, ne se rassemblerait pas au sein de notre société ? 
C’est comme cela que j’ai lancé Les Mains de Mamie : l’envie et la mission de créer une marque féminine, créative et fédératrice portée par des Mamies Badass qui casse les clichés sur « les vieux » et valorisent leur savoir-faire autour du fil et de l’aiguille ! 

– comment as tu participé aux Elles by contre ?  Comment en as tu entendu parlé ? En avril, cette année, nous avons lancé notre première campagne de crownfunding avec Ulule pour nous aider à lancer notre collection de tricot. Lors de cette campagne de 45 jours, un pitch à Marseille a été organisé et parmi le jury se trouvait l’équipe des Elles by Contrex. Nous avons gagné le prix de Contrex ! C’était un moment incroyable car nous le Mamie Gang été présent, et c’était la première fois que nous avions une reconnaissance extérieure (autant te dire que beaucoup de larmes de joie ont coulées !  C’est comme cela que nous sommes devenus partenaires depuis ! 🙂 

– qu’est ce que le les Elles by contrex t’a apporte ? L’apport de 1500€ à la campagne Ulule a été un super coup de pouce ! Cela nous a apporté une énorme crédibilité dès le démarrage de ce nouveau projet qu’était la collection. Grâce à Contrex, nous avons aussi eu énormément de visibilité à travers une belle vidéo réalisée ensemble et cela nous a permis de fédérer une première communauté engagée avec Mamie ! Cela nous permet d’échanger avec des super influenceurs aussi comme toi en ce moment 🙂 On ne pouvait pas rêver mieux pour nous ! Et puis Contrex quoi ! Waouuuh ! 

– quel est ton next step ? La prochaine étape est d’ouvrir notre showroom : un endroit cool et moderne sur Marseille pour poser nos bureaux, accueillir nos clientes qui ont envie de pré-commander nos produits et un QG pour le Mamie Gang. Nous sommes une équipe de 10 super Mamies + moi et mon associé en ce moment … nous sommes à l’étroit dans nos appart, il est temps de grandir 🙂 

Processed with VSCO with s2 preset

– ton rêve pour les mains de mamie ? Mon rêve ? Ouvrir le premier concept-store intergénérationnel : un lieu fou et vraiment cool où nos Mamies aussi bien que les jeunes femmes s’y sentirait chez elle ! Un lieu de vie où Mamie pourrait proposer ses ateliers DIY, son shop avec son atelier de tricot et son café avec ses recettes… le tout dans un design cool et féminin. Parce qu’en vrai, on s’en fout de l’âge, ce qui compte c’est d’être ensemble. 

Merci et bravo Aurélie pour ce beau projet d’autant plus que je trouve que cette idée de transmission et ce lien entre générations est juste géniale! et visuellement c’est vraiment canon!

J’espère que cette petite histoire vous donnera à votre tour l’envie de vous lancer!

Je vous embrasse

A très vite

Sophie


Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*