STOP au manque de légitimité

Hello, ici Shaërazade !

Je vous passerai la définition Larousse du mot « Légitimité » qui j’en suis sure vous parle. Rien d’étonnant dans le fait que ce mot soit féminin car paradoxalement en manquer et ne pas se sentir légitime est justement une problématique très féminine ! Quand on parle à l’égard d’hommes entrepreneurs du syndrome de l’imposteur, j’ai remarqué que celui qu’on associait en miroir aux femmes était celui de ne pas se sentir légitime. Cela n’est pas une maladie me direz-vous, mais si je souhaite aborder ce sujet avec vous aujourd’hui et si j’ai voulu qu’il soit le premier sujet que je vous partage ici, c’est parce que lever ce frein peut nous faire accomplir des miracles, nous sentir capables !

Alors, avant de vous proposer des tips pour vous sentir enfin légitime, j’aimerai vous partager dans un premier temps ma propre expérience (car oui ce syndrome m’a habitée durant des années !) mais aussi les constats des multiples échanges que j’ai eu avec des femmes ces 3 dernières années.

Crédit photo : Alexine Appartement 4 C

Comment le manque de légitimité m’a empêchée de passer à l’action ?

Depuis l’âge de 16 ans, je rêve d’entreprendre. Pourquoi, comment cette idée s’est glissée dans ma petite tête, je ne sais pas. Ce que je peux vous dire, c’est que dès mes premiers jobs étudiants (à l’époque dans une chaîne de fast food, puis dans un grand groupe de prêt à porter) je me suis toujours mise à la place de mes boss et ceux qui étaient à l’origine des sociétés pour lesquelles je travaillais. Au début c’était cool de se projeter et les admirer… Puis au bout de quelques années, alors que j’occupais des postes intéressants et pourtant stimulants, une frustration a commencé à germer. Eux l’avaient fait, mais pas moi. Ma place n’était plus suffisante. Cette frustration a été un signal et j’ai commencé à me dire

«  Et si moi aussi je tentais ma chance, si j’entreprenais ? ».

Et bien non, ce n’était pas aussi simple que cela, car mon mental en avait décidé autrement. C’était un brouhaha incessant dans ma tête me rappelant que ; je n’étais pas assez bien née (j’étais convaincue qu’il fallait avoir des parents riches pour avoir le droit entreprendre, je sais c’est débile et c’est surtout faux), je n’étais pas assez diplômée, je n’étais pas assez intelligente, je n’étais pas assez charismatique, je n’étais pas assez tout court ! Et là, on touche du doigt ce fameux manque de légitimité. Je pensais que les bons diplômes, le compte en banque bien garni, le cerveau bien rempli et des parents aux bras longs étaient les clés indispensables pour entreprendre, et je me trompais. En fait, il fallait surtout de l’audace et le goût de l’aventure.

Peut être l’avez-vous remarqué au cours de votre vie, plus on refoule un désir profond, plus il nous revient x 1000 en pleine face. Ce fut mon cas à mon retour de congé maternité en septembre 2016. A fond investie dans mon job de l’époque en tant que commerciale dans le secteur de la publicité par l’objet, je commence à faire des crises d’angoisse. Je ne comprends pas ? J’ai tout pour être heureuse, tout va bien sur le papier… et pourtant, à plusieurs reprises je rentre du travail en sanglots. Je commence à me faire suivre, car je suis plutôt du genre à me remettre en question quand ça ne va pas et chercher des réponses. Là je n’en ai pas et je ne peux pas rester comme ça. Je découvre alors l’origine de mes crises : je ne suis plus à ma place dans mon travail. Et cela, ma tête l’avait compris depuis  bien longtemps ! Mais cette coquine avait décidé de garder l’info pour elle et surtout de garder le contrôle. Je ne me sentais pas légitime et ne concevais pas l’action comme une solution à mes frustrations ! C’est donc mon corps qui a décidé de stopper la machine comme un dernier signal pour me dire « Pars !! Vas !! Réalise-toi !! Autorise-toi !! »

Verdict : je prends la décision de quitter mon job avec mon confort, mes habitudes de salariée, une équipe que j’adore, une voiture de fonction, un salaire … Bref, la sécurité, enfin je pensais que c’était cela la sécurité à l’époque. J’ai constaté bien après qu’on se crée nos propres illusions de sécurité alors que la vie est une incertitude permanente.

Me voilà fin septembre 2017, je viens de dire au revoir à mes collègues et je suis seule chez moi à écrire une nouvelle page : Shaërazade entreprend !

Je pensais avoir levé tous mes freins et surtout ce manque de légitimité, mais ce qui a suivi a été encore plus révélateur et bien qu’éprouvant, ce fut un vrai travail de guérison pour me sentir enfin légitime.

J’ai alors compris que c’était dans l’action que naissait la légitimité. Elle ne s’invente pas, elle ne tombe pas du ciel. C’est nous qui pouvons et devons aller la chercher.

J’ai eu le courage et la détermination de créer de nombreux événements à Lyon afin de permettre à des femmes de développer leur cercle amical et professionnel. Chaque petit pas était une victoire, mais durant les deux premières années : je ne me sentais toujours pas légitime. J’avais créé un réseau de femmes qui commençait à faire du bruit à Lyon mais me sentais toujours illégitime. Comme si, tant qu’on ne venait pas frapper à ma porte pour me dire « Shaërazade, tu es entrepreneure, fédératrice, professionnelle de l’événementiel et tu es officiellement reconnue comme telle, validée par l’ensemble de la profession, welcome ! » je n’y croyais pas.

Comment ce syndrome se matérialisait même après avoir franchi le cap de quitter le salariat ? Et bien, je me limitais, je posais des actions sans forcément m’autoriser à prendre ma place et faisais passer les autres avant moi. Je laissais les opportunistes me « décentrer » c’est à dire que je prenais les sollicitations extérieures à la lettre même si celles-ci n’avaient aucun intérêt pour moi ou mon activité. Je pensais que je n’avais pas encore assez d’expérience pour être officiellement leadeuse d’un club féminin et qu’il fallait que j’organise des centaines d’événements avant de me rémunérer. Attention vous risquez d’avoir des sueurs froides mais oui, durant de nombreux mois, je reversais toutes les recettes de mes événements aux établissements qui nous recevaient… Normal quoi ! Oui !! Je bossais comme une malade pour rassembler des femmes, je bookais chaque événement en moins de 48h et fournissais des heures de travail innombrables pour au final ne rien me verser. J’estimais que mon travail n’en était pas un et que je n’étais pas légitime car vendre de la bienveillance entre femmes ça n’existait pas ? Mes partenaires n’étaient pas fautifs. J’étais la seule responsable de cela.

Il en a fallu des événements et expériences pour comprendre l’une des plus belles leçons de ma vie : la légitimité, personne ne viendrait me l’offrir sur un plateau, c’était à moi d’aller la chercher et la revendiquer.

Et puis, je me suis rendue compte que je n’étais pas la seule …

J’ai la chance immense de côtoyer énormément de femmes, toutes plus inspirantes et bienveillantes les unes que les autres. J’ai créé un club qui prône des valeurs de sororité et j’attire donc à moi et au sein du club des femmes de tous horizons avec leurs histoires, leur blessures, leurs parcours, leurs compétences, leurs singularités, leurs projets et pour beaucoup : leur manque de légitimité.

C’est en les écoutant et en ouvrant la parole lors des événements ou consultations individuelles que j’ai découvert à quel point le manque de légitimité était beaucoup plus fréquent que je ne le pensais. J’avoue, je me suis sentie moins seule !

Je savais à quel point les statistiques étaient justes. Les femmes osent moins entreprendre. Les femmes osent moins demander une augmentation. Les femmes osent moins demander des sommes importantes lors de levées de fonds. Les femmes osent moins postuler à des postes à haute responsabilité. Mais entendre cela de leur bouche plutôt que lire des chiffres, c’est encore plus troublant !

Si vous saviez le nombre de femmes qui nous/m’ ont partagé leur incapacité ou freins à réaliser leurs rêves (pro ou perso) car elles ne se sentaient pas légitimes. Lors des événements Team Fourmis on parle souvent création d’entreprise. Non pas que j’incite les femmes à entreprendre, je les invite à s’écouter et se réaliser. Et force est de constater que l’entrepreneuriat est pour certaines une réponse à leur besoin de liberté, d’autonomie et de créativité.

Pour ne prendre qu’un seul exemple ; lors d’une consultation individuelle avec une coach qui avait besoin de se booster à son tour nous avons évoqué ses problématiques. L’une d’entre elles : elle n’était pas payée à sa juste valeur. Ses clients le voyaient bien et en profitaient. Encore une fois, ils n’étaient pas responsables des prix que proposait ma cliente. Et puis, ils n’allaient surtout pas lui demander de les augmenter. Mais le problème venait bien de son manque de légitimité. En creusant, nous nous sommes aperçues qu’elle était convaincue qu’elle n’était pas coach depuis assez longtemps, ou pas assez connue, n’avait pas assez de clients pour pratiquer des prix à la hauteur de la qualité de son travail.

Prendre conscience de mon manque de légitimité c’était une chose. Mais en être spectatrice, le voir à l’extérieur, c’était encore plus frappant. Ce problème ne vient pas des autres, mais de nous. Et donc nous pouvons changer. Nous pouvons dépasser cela. Comment ?

Voici mes tips pour vous offrir une jolie « Box de légitimité »

  • Dites-vous personne ne viendra vous offrir votre légitimité comme on décerne un diplôme. Vous êtes la seule personne à pouvoir vous convaincre que vous êtes légitime. Tout comme vous êtes la seule variable de votre réussite. N’attendez pas qu’elle  vous tombe du ciel !
  • Evitez les comparaisons et remplacez-les par des sources d’inspiration.
  • Passez à l’action, car c’est dans l’action que l’on se sent légitime. On teste et on apprend.
  • Honorez-vous et soyez fière de chaque petit pas. Cette fierté est indispensable pour vibrer la légitimité ! Et quand on la vibre, les autres le ressentent. Quand ils le ressentent, on la reçoit en retour. CQFD.
  • Offrez-vous la reconnaissance que vous méritez. Attendre la reconnaissance est une forme de manque de légitimité. Bien évidemment, vous pouvez toujours vous remettre en question pour évoluer et progresser. Vous pouvez demander des avis et alors, s’ils sont positifs, imprégnez-vous en. Mais surtout, si vous faites quelque chose de bien, sachez mettre le doigt dessus et reconnaître la qualité de vos efforts et/ou de votre travail.
  • Si vous pensez être à votre place, alignée avec vos valeurs et que vous faites les choses avec le coeur : vous êtes légitime !
  • Rappelez-vous que les diplômes c’est bien, mais ce ne sont pas vos diplômes qu’on achète, c’est vous !
  • Remplacez chaque pensée limitante par une pensée positive : « Je ne suis pas assez  qualifiée pour ce poste » // «  Je vais leur prouver que je suis la meilleure pour ce poste ! »
  • Inspirez-vous de personnes qui ont réussi à s’affranchir de situations où leur environnement leur rappelait qu’ils n’étaient pas légitimes : Charles Aznavour par exemple pour n’en citer qu’un !
  • Entourez-vous de personnes qui croient en vous et prenez des distances avec celles qui vous laissent croire que vous n’êtes pas légitime ou capable.
  • Imprégnez-vous de mantras positifs en les récitant à voix haute, ou prenez-vous un moment pour pratiquer des méditations d’affirmations positives
  • Ecoutez des podcasts type Femmes Puissantes de Léa Salamé ou encore RÉELES de Estelle Abbou. Vous constaterez que les Success stories et la réussite ont parfois nécessité beaucoup de self légitimité !

Pour finir sur ce sujet qui me tenait tant à coeur, je vous ouvre encore mon coeur et j’aimerai honorer ce que je viens de vous partager.

J’aurai très bien pu refuser la proposition de Sophie lorsqu’elle m’a proposé de vous écrire ici. J’aurai pu me/lui dire que je ne suis pas légitime pour écrire et que je ne suis pas autrice, journaliste ou blogueuse… J’aurai pu. Mais à aucun moment je ne me serai autorisée de le dire ou même le penser. Tout est juste. Tout arrive pour une bonne raison. Et personne ne viendra frapper à ma porte pour me dire que j’ai le droit ou mérite d’écrire.

Offrez-vous cette légitimité et passez à l’action !

Avec AMOUR <3

Shaërazade Estèbe

Fondatrice Team Fourmis

www.team-fourmis.fr

@team_fourmis

contact@team-fourmis.fr

2 réflexions sur “STOP au manque de légitimité”

  1. Merci pour ce beau partage rempli de sincérité ❤

    Et comme tu le dit si bien pour se sentir légitime il faut déjà commencé par croire en soi sans attendre la bénédiction des autres …

    Merci Shaërazade

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Instagram

🔄 ça se voit pas mais en vrai je suis contente hein😊 plus de 2 ans sans voir mon père ... plus de 2 ans qu'il n'arrive plus à marcher ou a se rappeler de tout . Mais c'est la vie 🙌

Profitez de vos parents et de vos proches tant qu'ils sont en bonne sante ❤ on ne sait jamais ce qu'il peut se passer on a souvent tendance à penser que tout est éternel mais en fait... non💫

Merci la vie d'avoir mis la MTC sur mon chemin merci mes camarades @laetitiaboccara @axoouu7 de m'accompagner sur ce chemin de soignant qui prend tout son sens ici maintenant précisément 🙏❤

1000mercis pour tous vos messages depuis hier ❤

Bisous de #phnompenh🇰🇭😘
#love
#family
#grateful
#hope
...

✈️ très contente d'avoir matche mes baskets à ma valise 😎

Et aussi de partir un peu loin la première fois depuis 2 ans✌️

À votre avis où on va avec @muryhp ? Un indice : cest loin et il fait apparemment un temps de m****😝

Ps : choquee par les rénovation de roissy tellement stylé !

Ps 2 : 🤞go france 📥🇨🇵

Bisous les amis 😘

#travel
#grateful
#backontheroad
...

🎂 24 ans que je lui souhaite son anniversairee 🥰 et qu'on sembrouille🤪 @bjinparis veut pas qu'on sache son age mais on est ensemble depuis quon a 18 ans 😝

Meme si t super chiant je t'aime plus que tout au monde #toimemetusais❤️ happy bday mr B

Alors vous avez fait le calcul🤪?

Belle journée a tous ☀️

#birthday 

#love

#grateful
...

Yoooo les amis ! Le week-end prochain c'est le retour @festivaldulivredeparis au Grand Palais Ephemere 📚🎊 et j'y serai avec les copines @goodmooddealer sur le stand @tredaniel_eso samedi 23 avril fe 16h à 20h , au programme : dedicaces , tirages de cartes 🔮, puzzles et kiff avec toutes les copines @wolinskiki @thisisvenice @sophiekellergelard @melaniehuynh1 @les_oracles_disa @latisanieretatouee @sarahal06 @sandytatoo venez nous voir ca va etre trop cool en plus cest ma premiere fois🥰

=> ENTREE GRATUITE mais sur inscription sur leur site

Enfin une super occasion de se voir tous ensemble ❤ merci a la Fam TREDANIEL de nous permettre tout ca 🙏💫

Alors on se voit la bas?

Bon weekend a tous 😘💫
#festivaldulivre
#paris
#instabooks
#culture
...

AFFRONTER SES PEURS une fois pour toute afin de guérir et avancer 🙌

On a tous des peurs et des blocages mais c'est parfois plus simple et moins douloureux de les mettre de côté. Dans un placard ou sous le tapis. Du coup on passe notre vie à les contourner et ça marche. On peut vivre comme ça.

Mais c'est marrant à un moment donné quand tu veux avancer , passer à un autre step, la vie ouvre ce fameux placard et te ressort le truc sous le tapis et te fait comprendre qu'il va falloir régler ça afin d'ouvrir une autre porte.

Et au fond tu sais bien que ce n'est qu'en traversant ce qui te fait peur et reglant tes pb que tu ressortiras  plus fort. Mais parfois la peur de la peur est plus forte que tout. La flemme. Le confort . Peut être même que j'ai cru parfois que ces peurs disparaîtraient par magie . Mais non car rien n'arrive jamais par hasard et on a rien sans rien.

Et la  vie est bien faite. Tant que tu ne règles pas certains pb elle te les remet sur ton chemin jusqu'à ce que tu y arrives car les obstacles sont tjs à la hauteur de ceux qui sont capable de les surmonter 💪

En changeant de point de vue on voit les choses autrement. Ces peurs je me suis dis que c'était des épreuves comme dans un jeu vidéo. Que grâce à ces obstacles j'allais avancer. Et finalement le scénario de ce jeu c'est un peu moi qui l'écris LOL

En oct dernier je suis allée avec ma BFF @behind_the_screen à la retraite de yoga organisée par @ambreboukebza ds sa  magnifique @casamahalaessence
Je n'aurai jamais imaginé que ces 4 jours allaient autant remuer en moi. Beaucoup De synchronicites . Des messages. Mais surtout le déclic qu'il était temps de me prendre en main. J'ai entamé une psychothérapie (1ere ever) j'ai vu thérapeutes, chaman fait de grands soins de nettoyage énergétique comme si je sentais que j'avais besoin d'un gros ménage. Et surtout j'avais ce message comme un post it dans la tête : REGLE ÇA UNE FOIS POUR TOUTE

Parfois tu penses que tu vas bien mais il t'arrive plein de merdes. Ta fréquence énergétique ne se trompe pas . Si tu es en accord avec toi le chemin se déroule sans embûches . Et quand c'est pas le cas y'a plus qu'à modifier les réglages 💫🚀9
...

Je remets ça la car beaucoup de réactions en stories et je me rends compte que cette histoire c'est celle de beaucoup d'entre nous 🙏
Quand des immigrés arrivent dans un pays n'oublions jamais que ce n'est par plaisir mais par instinct de survie . Quand on part du jour au lendemain on perd tout.

Tous les peuples qui ont vécu la guerre connaissent cette même histoire. Toutes valent la peine d'être connue , entendue , soutenue.

Si l'histoire se répète c'est qu'on a toujours pas compris et si ca arrive à nos voisins, c'est que ça pourrait nous arriver .

En tant qu'enfant d'immigrés ce genre de scène remue ce qu'il y a de plus profond dans mes cellules.

Peut être que tous ces cambodgiens auraient aimé se savoir soutenus 🙏 mais à cette époque il n'y avait pas internet . PERSONNE dans le monde ne savait qu'un génocide était en train d'avoir lieu. Peut être pas même leurs voisins.

Ceci n'est pas un message de détresse au contraire d'ESPOIR. Aujourd'hui on a internet.
#WeareOne ❤ #hope #peace
...

FAIS CE QUE TU VEUX✌️
Personne n'est obligé de rien.
Ce qui m'énerve avec les réseaux sociaux c'est ce besoin de se justifier ou d'argumenter le moindre fait et geste.

Si vous ne souhaitez pas partager ou donner votre avis : c'est VOTRE droit. Se sentir obligé devient une injonction et ça veut dire qu'on va à l'encontre de soi . Les gens ne devraient pas culpabiliser car ils ne partagent pas des news ou qu'ils ne prennent pas parti. Il n y a pas UNE façon de penser , tout n'est pas tout noir ou tout blanc. Chacun fait ce qu'il/elle veut comme il/ elle peut.

La liberté commence par le respect d'autrui de la même manière que j'aimerai être respecté.
Il n'y a PAS qu' une vérité ou une pensée unique et heureusement ! Personne ne doit culpabiliser de faire ou ne pas faire comme les autres c'est le principe même de la liberté et la bienveillance .

On ne sait jamais ce que peuvent vivre certaines personnes et leur réaction n'est pas la notre car nous n'avons pas le même vécu où trauma

On a tous le droit de donner son avis sauf que sur les réseaux sociaux ça se transforme souvent en jugement ( le juge qui ment ndrl) et ça peut vite prendre de grandes ampleurs .

A nous d'utiliser les RS comme des outils pour en faire ce qu'on souhaite, et pas le contraire 🤙
La vie est déjà assez compliquée (en ce moment particulièrement ) si on peut éviter d'en rajouter 🤪 bref tout est relatif

Voilà c'était ma petite pensée du jour.

Sur ce passez une bonne après midi ✌️

Merci @scottties pour la photo de mon prochain album🤣
...

OMG je suis choquée faut prévenir @jailu_editions 🤩

Ce soir i j'ai une pensée émue  pour la  petite meuf stressée  de banlieue que j'étais. Celle qui  cherchait à aller mieux à tous prix car couverte d'eczéma, qui savait qu'elle se pourrissait la vie mais comment y remédier quand on a pas de repères ou d'exemples/ pattern auxquels m'identifier? Ce soir j'ai envie de lui dire à cette ado que tout s'est passé comme ca devait se passer que rien n'est arrivé par hasard. Que toutes ces difficultés étaient nécessaires et faisaient parties du process afin d'en arriver là 🙌

Aujourd'hui , 18 mois vaprès sa sortie  #Lagoodmoodclass 📚vient de paraître en format poche chez @jailu_editions et pour fêter ça Je vois mon livre  aux côtés de ces livres références qui m'ont accompagné dans mon cheminement qui est bien évidemment loiiiiiiin d'être fini 
Donc si vous ne l'avez pas encore voici l'occasion 😝 et si vous l'avez déjà vous pouvez toujours l'offrir 🤪🎁

🤙

Je ne vous remercierai jamais assez de m'avoir poussé, accompagné, soutenu tout le long de cette aventure 🙏 mais surtout je retiens une chose : On avance ensemble.  A chacun son rythme. Comme on peut. Comme on veut. Il n'y a pas qu'une vérité. 

Sur ce, mon syndrome de l'imposteur et moi vous souhaitons une bonne soirée 💗

 #lagoodmoodclass

#gratefull

#wellness

#bien-être

#vivreautrement
...

Prier. N'importe où. Quelle que soit notre confession 🙏.
Je ne suis pas chrétienne j'aime le calme et la lumière que l'ont peut trouver dans une église et je me dis on sait jamais peut être que quelqu'un la haut entendra 🙌 #peace

💫Et en regardant la photo je me rends compte je vois 💙💛 #synchronicite #jamaisdehasard #weareone #prayforukraine #closethesky

Bon dimanche à tous 💞 tâchons de ne pas oublier la chance que nous avons 💫

En stories la liste des produits de première nécessité qu'on peut envoyer aux ukrainiens via @merkouchenko
...

#closethesky 🙏💙💛
J'ai pas de mots tellement j'arrive pas à croire ce qu'il se passe actuellement en #ukraine ...comment est ce possible encore en 2022 de retourner en arrière à ce point ? Comme si on apprenait jamais de nos erreurs comme si la boucle se remettait à boucler mais pas dans le bon sens.

Je pense à tous ces gens qui ont peur pour leur pays , leur famille , leur vie qui a basculee du jour au lendemain💔

Et nous si on était à leur place ? Qu'est ce qu'on ferait ? Comment peut on " aider " ?
On ne peut pas faire grand chose mais on peut toujours se tenir au courant, être conscient de la gravité, partager les informations , se renseigner et réfléchir 🙌 #weareone

Par ailleurs je salue @zelenskiy_official l'incroyable président ukrainien dont j'ai découvert l'histoire hier . C'était un acteur qui a produit une série TV où il jouait le rôle d'un Président simple, bon et proche de son peuple.. quand la fiction devient la réalité 💫 en tous cas aujourd'hui peu de président auraient fait ce qu'il fait pour son pays : rester sur le front la où se doit être le leader ✊️ que toutes les forces universelles soient avec lui et le peuple ukrainien🙏

📷 Repost @marie_mokhova
...

Au cas où l'info vous aurait échappe aujourd'hui 😝 :  c'est le nouvel an Lunaire ⛩ que la force du 🐯💪🔥💫 soit avec vous mes amis! 

Pour les intrépides inscrits à la good mood newsletter on vous a préparé un spécial astro lunaire avec @chrissemet s  🌙

Et je réponds ici car vous êtes nombreux à m'avoir demandé s'il y avait un défilé de lions à chinatown cette année : malheureusement pas de défilé officiel mais de nombreux commerçants font appels aux lions donc il y a aura de l'animation 🧨🎉🎋🎊

Sur ce je vais aller manger mon 🍰 @patisseriesaison

Ps : ce n'est pas un fond vert 🤪
si vous voulez faire la même photo c'est chez  @tangfreres

Love 

Sophie

#cny
#chinesenewyear
#tiger
#chinatown
#Paris
...

Ma citation préférée de tous les temps je pense ❤

Lorsque j'ai fait des choix que personne ne comprenait, ou quand je ne faisais pas "comme les autres" ou lorsque que tout le monde essayait de me dissuader de ne pas le faire car ça ne marcherait pas... cette citation était comme un phare au loin 🌟 dans l'obscurité , elle m'a sûrement guidée jusqu' ici maintenant 🙏 aujourd'hui elle fait d'autant plus de sens car je sais que nous sommes nombreux à vous le changement et pour cela il faut accepter que la route n'est pas toute tracée, que c'est à nous de la créer  afin d'emprunter une nouvelle voie 💫

=> Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de chemin que vous ne pouvez pas y aller => penser autrement => agir autrement => changement 

12eme jour de l'année pour ceux qui ont eu l'article sur le blog 🌟 je voulais finir sur ce partage qui je l'espère vous apportera un peu de  lumière 💡 pour tracer votre propre chemin.

Osez. Allez y. Faites le.
Ayez confiance 
Trompez vous
Apprenez
Amusez vous 
Mais surtout : écoutez vous 🔑 

Love

sophie 

#theotherartofliving #mindset
#light
#hope
...

Restez connecté - inscrivez-vous à notre Newsletter